Ressentir l’énergie de ses chakras

Modifier la taille de police : A A A

lundi, 9 mai 2016 | Par | Catégorie: Liste des derniers articles, Paranormal
KundaliniAujourd’hui je voudrais partager une sensation avec vous. Tout mon corps hurle physiquement ma souffrance intérieure, j’ai le « coeur qui saigne », et cela me décide à écrire enfin l’article qui me trottait depuis longtemps dans la tête sur les chakras. C’est un sujet qui paraît ésotérique ; mais je les ressens physiquement, et c’est donc pour moi un fait concret et non « surnaturel » ou purement théorique et abstrait. Je vais donc essayer de faire une synthèse assez personnelle sur ce que j’ai découvert et « compris » sur le sujet des chakras.

Tentative de « définition » des chakras

Petit rappel pour les néophytes : les chakras seraient, d’après les théories ayurvédiques indiennes, des « portes d’entrée » dans le corps pour l’Energie vitale universelle (appelée selon les cultures le Chi, le Qi, l’Ether, le Prâna, etc). On retrouve d’ailleurs des correspondances entre médecine traditionnelle ayurvédique et chinoise, même si les termes sont différents. Si le sujet vous intéresse, je vous recommande d’ailleurs au passage pour approfondir l’excellent livre de Maxence Layet, « l’énergie secrète de l’univers ».

Il y aurait 7 chakras principaux. Chacun serait associé à une couleur, une émotion, un son, un organe … Ils seraient alignés de bas en haut du corps, le long d’un méridien énergétique correspondant plus ou moins à l’emplacement de la colonne vertébrale.

Les 7 principaux chakras

◾chakra racine ou base (Mulhadara) : au niveau du périnée, associé à la couleur rouge, à la force vitale, et aux glandes surrénales. Il est souvent en lien avec les exercices sur l’enracinement.

◾chakra sexuel ou sacré (Swadvhishthana) : au niveau du ventre, associé à la couleur orange, aux instincts et aux glandes génitales ou reproductrices . Cela correspond au hara dans la tradition martiale japonaise et au dantian en médecine chinoise.

◾chakra du plexus solaire (Manipura) : au niveau du plexus solaire, associé à la couleur jaune, aux désirs et aux émotions, et au pancréas. C’est un chakra que l’on ressent très souvent en premier quand on est oppressé², par exemple par une mauvaise décision.

◾chakra du coeur (Anahata) : au niveau de la poitrine, associé à la couleur verte et la couleur rose, et à l’amour³ envers les autres et au thymus.

◾chakra de la gorge (Vishuddha) : au niveau du cou, associé à la couleur bleu clair, à l’expression de ses émotions et la communication, et à la glande thyroïde.

◾chakra du 3ème oeil ou frontal (Ajna) : entre les deux sourcils (là où les indiens posent leur bindi), associé à l’indigo, à l’intuition et à la clairvoyance, et à la glande pinéale  (René Descartes en faisait d’ailleurs le « siège de l’âme) ou la glande pituitaire selon les sources.

◾chakra coronal (Sahasrara) : au sommet de la tête, au niveau de la fontanelle, associé au violet, à l’éveil spirituel et à la glande pinéale ou la glande pituitaire selon les sources. Il correspond aux auréoles représentées sur les images saintes (même étymologie que le mot « aura« ). L’auréole serait d’ailleurs tout simplement une représentation de l’aura de la personne sainte, que les « anciens » auraient eu la faculté de voir. On retrouve d’ailleurs cette représentation des auréoles dans l’égypte ancienne, l’empire romain, le christianisme, le bouddhisme et l’islam.

Si le sujet vous intéresse et que vous souhaitez approfondir, je ne peux que vous inviter à prendre le temps de lire l’article très détaillé (sur 7 pages) sur les chakras du blog « Entre ciel et terre » , qui vous incite en particulier à réfléchir à vos blocages…

Les chakras secondaires

Il existe aussi de nombreux chakras secondaires, en particulier sur les paumes des mains et des pieds.

Les chakras des pieds, des chevilles, des genoux et des hanches seraient en relation avec le chakra de la base, et participeraient à notre communication avec la terre.

Les chakras des mains seraient reliés au chakra du coeur, c’est d’ailleurs très important à savoir pour les thérapeutes (énergéticiens, masseurs, etc) pour qui les mains sont l’outil de travail principal, leurs mains seraient donc une extension, un « messager » de leur chakra du coeur. D’ailleurs, symboliquement, embrasser quelqu’un en le serrant dans ses bras est bien sûr un geste d’amour…

Représentation des chakras

Ce genre de représentation vous est sans doute familier :

Chakkra

Mais tout s’est éclairé pour moi le jour où j’ai enfin découvert cette représentation en « coupe », de profil :

corps-energetiques1

On comprend tout à fait la notion d’alignement et pourquoi il est important de se tenir bien droit quand on médite par exemple. Les chakras du bas (racine) et du haut (coronal) seraient alignés verticalement, et les autres chakras parallèles et horizontaux.

sans-titre

On voit bien également que les chakras seraient comme des « entonnoirs » à énergie, faisant entrer l’énergie vitale (Qi, Prana, Ether etc.) dans le corps sous forme de tourbillon ou vortex.

Et on remarque que, contrairement à ce que l’on imagine quand on ne regarde que la représentation usuelle de face, les chakras seraient »traversant » de part en part du corps, l’énergie rentre par l’avant ET l’arrière.

Et puis j’ai fait un autre lien, entre le champ vital et énergétique autour du corps humain et les chakras.

Petit aparté sur les champs magnétiques et énergétiques

Petit aparté pour mieux comprendre mon cheminement de pensée : savez-vous ce qu’est un tore ? C’est un solide géométrique représentant un tube courbé refermé sur lui-même, à la manière d’un donut.

torus

On retrouve ce genre de forme quand on fait des expériences de physique en classe de 3ème avec des aimants et de la limaille de fer, pour mettre en évidence le spectre du champ magnétique :

spectre-du-champ-magnc3a9tique

Je vous mets ci-dessous un « C’est pas sorcier » sur le magnétisme qui permet de bien réviser au passage !

Par exemple, le champ magnétique terrestre a une forme de tore.

champ_terrestre

Petit aparté sur les tores, tourbillons et vortex

Tores, tourbillons et vortex sont présents partout dans la nature . Pour ceux que le sujet intéresse et qui sont fascinés comme moi par les Vortex, la magie de la Vie et le lien entre toutes les cultures, je vous mets d’ailleurs au passage un lien vers un site qui a recensé et juxtapose (sans logique particulière, à la manière d’un inventaire à la Prévert) des images de spirales et vortex que l’on retrouve dans la nature et dans toutes les cultures, orientales et occidentales (voir aussi l’article « les bonnes vibrations de la danse » évoquant les vortex)

Des portes d’entrée entre notre corps et notre champ énergétique

Quel rapport avec les chakras, me diriez-vous ? …

Et si nous avions un champ énergétique en forme de tore, similaire aux champs magnétiques terrestres, autour de notre corps ? Tout s’est éclairé pour moi quand j’ai mis en lien la représentation de profil des chakras et ce type de représentation du champ énergétique ¹ qui serait présent autour du corps humain

champ_humain

Les chakras seraient donc plus que des entonnoirs « aspirateurs d’énergie », mais les « portes d’entrée » énergétiques, les liens d’échange d’énergie entre notre « tore énergétique » et notre corps physique.

Les chakras tournent

Le mot « chakra » vient du sanskrit « roue« . Il est d’ailleurs intéressant de noter qu’un dessin de chakra figure sur le drapeau indien

drapeau_indien

et on peut aussi noter qu’avant que la rencontre des mondes indien et grec n’introduise une représentation figurative du Bouddha, celui-ci n’était représenté que par un chakra.

Chaque chakra tournerait dans un sens différent, pour faire « monter l’énergie« , comme dans un système d’engrenage

les chakras tournent pour apporter « mécaniquement » de l’énergie

L’énergie de la Kundalini

Ils sont souvent représentés comme reliés par un « serpent énergétique », (à la manière d’un caducée) qui symbolise cet entrecroisement d’énergie, appelé « Kundalini » . Ce serait une puissante énergie lovée à la base de la colonne vertébrale (sacrum ou chakra racine), représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demi.

Quand l’énergie est activée (via le kundalini yoga, la méditation, le tantrisme…) le « serpent » de la kundalini se réveillerait et monterait le long de la colonne vertébrale jusqu’à la fontanelle (chakra couronne), progressant d’un des sept chakras à l’autre afin de les harmoniser un à un. Une énergie fantastique est alors sensée être libérée, conduisant à l’éveil… Attention, l’éveil de kundalini, aussi appelé « montée de kundalini » est décrite comme très puissante : à manier avec beaucoup de prudence et ne devant pas être activée artificiellement sans précaution, juste par « jeu ».

kundalini

Affiner sa perception des chakras au fil de son évolution, ses expériences et son développement personnel

Ce n’est pas un but en soi de les ressentir, mais, empiriquement, j’ai remarqué qu’en développant mon attention à moi et à mes ressentis et mes émotions via la méditation de Pleine Conscience, je commençais à ressentir physiquement, de façon subtile, mes chakras.

Cela a commencé en faisant l’exercice de base du MBSR (mindfullness based stress reduction, une méthode de 8 semaines qui permet d’acquérir les bases de la méditation laïque de Pleine Conscience et sans objet), appelé bodyscan ou scan corporel. Au bout de quelques séances, j’ai commencé à ressentir des vibrations sur tout le pourtour de mon corps (au départ, habitant à Paris, j’ai même cru que c’était le passage souterrain du métro ! ) et comme une sensation curieuse de « décollage » d’hélicoptère sur mon plexus solaire. Comme une sorte de vibration intérieure « ronflante » et « tournante » à intervalles réguliers (toutes les 5 secondes environ)

Cela a continué quand j’ai remarqué que je sentais comme des vibrations « tournantes » sur la paume de mes pieds ou de mes mains quand je prenais un bain ! Là encore, à intervalles réguliers, comme au fil de ma respiration.

Puis, un jour, en cours de méditation, en décrivant un souvenir d’amour pur en parlant de ma fille, j’ai ressenti soudain une grande chaleur dans ma poitrine. Le professeur de MBSR a dit :  » tu viens d’ouvrir l’espace du coeur ».

Puis j’ai commencé à ressentir régulièrement, parfois en me concentrant, parfois à des moments inattendus, ces vibrations tournantes sur le ventre, le plexus solaire, les mains…

Plus récemment ces sensations ont commencé à monter et à aborder régulièrement le chakra du coeur…

Quand notre corps nous parle

On sait tous que les souffrances émotionnelles peuvent entraîner des blocages corporels ; ce serait parfois en fait des troubles de circulation de l’énergie au niveau des chakras qui induisent ces douleurs et ces sensations :
◾avoir une boule dans la gorge, avoir la gorge nouée (chakra de la gorge)
◾se sentir oppressé (dans la poitrine > chakra du coeur ou au niveau du plexus solaire > chakra du plexus solaire)
◾avoir le coeur qui saigne, avoir le coeur gros, avoir le coeur en joie, cela m’a fait chaud au coeur (chakra du coeur)
◾avoir le coeur sur la main (chakra du coeur et chakras secondaires des mains associés)
◾en avoir plein le dos (selon l’endroit où cela se manifeste, chakra du coeur, du plexus solaire ou du hara)
◾avoir la boule au ventre (chakra du hara)

etc.

Je l’ai ressenti fortement ces derniers jours : je ressentais ma détresse intérieure physiquement¹, comme des douleurs sourdes, des décharges électriques ressemblant à des courbatures, qui partaient du chakra racine et remontaient instantanément jusqu’au chakra du coeur, en passant par les épaules, le dos et jusque dans les mains. J’ai d’ailleurs appris aujourd’hui, en écrivant cet article, que les chakras secondaires des épaules, coudes, poignets et doigts seraient en lien énergétique direct avec le chakra du coeur. Je l’ai expérimenté avant de le savoir…

Harmoniser ses chakras

Pour se sentir bien, au delà de tout le travail de développement personnel et de prise de recul que l’on peut faire au quotidien, plusieurs techniques agiraient directement sur les chakras :
◾les couleurs : suivez vos pulsions, et mettez du rouge, du orange ou du rose si le coeur vous en dit ! Mettez de la couleur dans votre vie¹, l’appel que vous ressentez serait en lien direct avec vos chakras qui ont besoin d’être harmonisés !
◾les sons : à chaque chakra correspondrait un son… Sans rentrer dans le détail ici, et si vous ne voulez pas psalmodier des « Om » au risque de faire peur à votre entourage qui croirait que vous faites partie d’une secte, n’hésitez pas à chanter, à écouter de belles musiques² (sacrées ou non), à vous inscrire à une chorale (ou un karaoké pour commencer ! ) Je vous invite également à vous intéresser au monde fascinant des harmoniques (la voix humaine se diffracte, une note chantée révélant alors d’autres notes qui sont comme cachées en elle : les harmoniques) via le chant diphonique et la thérapie vocale. J’ai eu la chance de suivre plusieurs séances de chant harmonique à Paris avec l’extraordinaire Dominique Bertrand, je vous invite à explorer son travail et écouter quelques exemples sur son site www.trouveurdor.com. Ces techniques sont d’ailleurs utilisées dans diverses musiques traditionnelles du monde.
◾la méditation : j’y reviendrai, mais la pratique quotidienne de la méditation de Pleine Conscience permet de « muscler » son attention et donc d’affiner ses perceptions, jusqu’à ressentir de façon fine et subtile les messages de son corps, et donc entre autre des chakras
◾les thérapies manuelles et pratiques énergétiques³ : elles sont nombreuses, comme le Reiki, le Qi Qong, le Shiatsu, l’acupuncture, le yoga, la lithothérapie (avec les pierres) etc. Je vous recommande par exemple pour l’avoir testé le merveilleux travail de Romain Camus, sur le rééquilibrage énergétique. Il agit plus particulièrement au niveau des chakras. J’ai ressenti un véritable « avant et un après » une séance, quand il m’a libérée de pulsions boulimiques.
◾l’ancrage : les personnes qui recherchent le développement spirituel et l’éveil négligent parfois tout ce qui est matériel, corporel, physique et physiologique. Mais le chakra coronal ne peut se développer harmonieusement que si le chakra de la base est solide, c’est pourquoi de nombreuses méditations et thérapies insistent sur l’importance de l’ancrage et de l’enracinement⁴. Comme le dit Arnaud Riou dans son interview sur le site Moodstep, « pour que le coeur s’ouvre, cela passe du bas vers le haut, comme un arbre qui pousse du bas vers le haut, plus que du haut vers le bas »

Cet article est très long… mais je ressentais le besoin de partager ce travail de synthèse, j’espère qu’il vous donnera envie d’explorer cet univers passionnant … et de prendre soin de vous !

Source : https://jour-apres-jour.com/2014/11/17/ressentir-l-energie-de-ses-chakras-developpement-personnel-et-spirituel-vibrations/





Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires to “Ressentir l’énergie de ses chakras”

  1. Francois Savioz dit :

    Très intéressant
    Merci pour cet publication

  2. […] à se rapprocher des concepts de corps mentaux, astraux, éthériques, des chakras et du Kundalini (lien ici) car il semble que les réponses à ces étranges expériences soient dans les capacités occultes […]

Laisser un commentaire

Complètez l'opération en chiffre dans la case ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.