‘Les enfants de Roswell’ ou quand un ouvrage a davantage sa place dans le rayon Histoire que Esotérisme

Modifier la taille de police : A A A

samedi, 22 juillet 2017 | Par | Catégorie: Liste des derniers articles, Ufologie

Gildas Bourdais en pleine conférence

Le 4 juillet dernier, l’ufologue français Gildas Bourdais, une référence dans le domaine OVNI, bien au-delà de la France, donnait une conférence sur Roswell à la Maison des Mines à Paris. Ah, Roswell. Le sujet ‘patate chaude’ du de l’histoire du vingtième siècle. L’un des sujets les plus brûlants de l’histoire contemporaine, peut-être le plus brûlant. Plus le temps passe, plus des éléments apparaissent dans le dossier Roswell et plus le grand public réalise à quel point le gouvernement des U.S.A s’est empêtré dans une série de mensonges tels qu’on ne voit pas comment il pourrait mettre en place une divulgation. Ce n’est pas par hasard que de nombreux experts, Richard Dolan en tête considèrent que la divulgation aura lieu, mais par accident (notamment par un humain) ou … par la volonté d’un groupe de visiteurs venus d’ailleurs.

Inutile de présenter l’affaire Roswell ici, tout le monde la connaît : des extraterrestres se crashent à 120 km au nord de Roswell dans l’état du Nouveau-Mexique en 1947. S’ensuit une valse étrange entre ceux qui refusent la réalité de l’affaire et s’enferment dans une négation systématique et ceux qui militent pour la reconnaissance de ces visites – dont on ne sait d’ailleurs toujours pas le motif à ce jour, on ne peut que spéculer.

Gildas Bourdais a rédigé des ouvrages remarquables sur Roswell à la portée du public francophone. Il s’est rendu sur place à plusieurs reprises. Et tandis que nos intellectuels sceptiques des années 70, 80, 90 s’extasiaient sur Jacques Vallée et son obsession intéressante (mais obsession quand même ) d’une approche sociologico-foklorique des Aliens, Gildas Bourdais continuait son travail son relâche sur Roswell et sur les interactions Aliens / Humains.

Il y a une chose qu’il est bon de rappeler au sujet de Roswell et que les nouvelles générations ont un peu oublié. En 1947, l’homme blanc chrétien et anglo-saxon domine le monde. Il a sauvé l’Europe de l’enfer nazi, il a bombardé les Japonais, il pratique l’Apartheid activement en Afrique du Sud, en Australie, il n’a que peu de considération pour les Canadiens francophones, les peuples latins ou les Russes, ne parlons même pas des autres. La ségrégation raciale pèse de tout son poids dans le sud des U.S.A. Il n’y a que très peu de places pour les femmes, les minorités ethniques ou sexuelles dans les représentations collectives d’alors. Dans ce contexte, l’idée qu’un groupe venu d’ailleurs visite les cieux  sans se faire prendre, montre à l’occasion d’un crash une indéniable supériorité technologique (les fameux matériaux de Roswell) et cela alors que l’homme n’a pas encore marché sur la lune, cette idée est tout simplement terrifiante. Elle remet en cause des conceptions, qui pourtant allaient être ébranlés par des changements sociaux, économiques  compactés sur trente ans. Les temps ont changé : sommes-nous davantage prêts à accepter l’altérité extraterrestre ? Contrairement aux scénarios apocalyptiques, le pire n’est jamais certain et l’espèce humain (pas qu’elle d’ailleurs) est capable d’une résilience, d’une survivance hors du commun.

Gildas Bourdais a évoqué avec beaucoup de respect le travail de Thomas J.Carey et Donald R.Schmitt et de leur dernier ouvrage, traduit en français et paru chez Atlantes : ‘Les enfants de Roswell’. Intrigué par le titre et par ce qu’en disait l’ufologue, je suis allé à la fnac de Saint-Lazare me le procurer. Je n’ai pu réprimer un sentiment d’exaspération. En feuilletant l’ouvrage, je ne cessais de me dire ‘mais que fait cet ouvrage en ésotérisme ?’. Il est question des menaces de mort que le gouvernement américain fit dans les années qui suivirent le crash de Roswell à l’égard des témoins, de leurs enfants. Des intimidations féroces qui ont détruit littéralement des familles, qui ont rompu les rapports jusque là plutôt sereins entre les habitants de Roswell et les militaires. Au fil de la lecture, les larmes montent. On est saisi par tant de souffrances personnelles, par tant de solitudes, de non-dits. Ce qu’ils ont vécu, d’autres personnes ont vécu la même chose lors de guerres, d’attentats, de crises économiques. C’est concret, c’est violent. Un ouvrage à conseiller.

Gildas Bourdais en a profité également pour signer son ouvrage nouvellement paru intitulé sobrement ‘Roswell la vérité’, édité aux prestigieuses Presses du Châtelet. Un incontournable pour avoir une vision d’ensemble de l’affaire Roswell, bien loin de tous les scénarios, spéculations, un ouvrage sobre, direct, qui lui aussi a sa place davantage dans le rayon ‘Histoire’ que le rayon ‘Esotérisme.’ Espérons que les choses changent.

F.C, pour le GEEPI


Gildas Bourdais (né le 13 juin 1939 à Nantes) est un ancien cadre de l’édition, peintre, et un écrivain ufologue français, partisan de « l’hypothèse extraterrestre » (HET). Ses recherches ont porté notamment sur l’Affaire de Roswell. Il est aussi traducteur.

Gildas Bourdais est l’auteur de :

1990 : Les modernes et les autres; Cent ans d’art moderne dans le monde – Livre Total SA, Lausanne (Suisse), 367 p. (ISBN 2-88253-018-8) (épuisé)
1994 : Enquête sur l’existence d’êtres célestes et cosmiques – Filipacchi, Paris, 412 p. (ISBN 2-85018-246-X)
1995 : Sont-ils déjà là ? Extraterrestres, L’Affaire Roswell – Presses du Châtelet, Paris, 225 p. (ISBN 2-911217-04-7)
1997 : OVNIS : 50 ans de secret, les dossiers, les témoignages… – Presses du Châtelet, Paris, 311 p. (ISBN 2-911217-22-5)
2001 : OVNIS : La levée progressive du secret, JMG – coll. « Science-conscience », Agnières, 434 p. (ISBN 2-912507-38-3)
2004 : Roswell : Enquêtes, secret et désinformation – JMG, coll. « Science-conscience », Agnières, 480 p. (ISBN 2-915164-07-X)
2007 : Visions célestes, visions cosmiques – Le Temps Présent, coll. « Enigma », Agnières, 407 p. (ISBN 2-35185-017-3)
2009 : Le crash de Roswell : Enquête inédite – Le Temps Présent, coll. « Enigma », Agnières, 390 p. (ISBN 2-35185-034-3)
2010 : OVNIS : Vers la fin du secret ? – Le Temps Présent, coll. « Fonction Psi », Agnières, 432 p. (ISBN 2-35185-060-2)
2017 : Roswell, la vérité – Presse du Chatelet, 272 p. (ISBN 2-84592-711-8)






Laisser un commentaire

Complètez l'opération en chiffre dans la case ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.