L’atome, le temps et les ovnis (+ ajout sur les drones & les centrales nucléaires françaises)

Modifier la taille de police : A A A

dimanche, 25 janvier 2015 | Par | Catégorie: Liste des derniers articles, Ufologie

champignon-atomique-francais

Nos connaissances actuelles de la matière nous donnent-elles une vision claire de nos impacts sur l’environnement ? Notre perception du temps nous fait-elle correctement appréhender notre univers ? Et si notre vision locale de la matière et du temps biaisait notre point de vue sur le phénomène ovni ?

 

Moins il y a d’espace et plus il y a de temps…

Temps1Notre planète est pour nous tout notre univers ! Et pourtant, vue à l’échelle de la galaxie, elle n’est qu’une petite particule. Cette Terre, qui n’est rien comparée aux galaxies, est infiniment grande comparée à un atome : et il n’y a absolument aucune raison de penser que cette logique s’arrête.

Car les particules sont tout simplement d’autres mondes, d’autres univers, qui ne sont pas gouvernés par les lois de notre échelle, mais par des lois quantiques encore mal comprises par la physique actuelle. Le problème de nos physiciens est là : comment lier les règles stables de la théorie générale de la relativité (l’infiniment grand) et le chaos apparent des lois quantiques (l’infiniment petit) ?

Et si, du fait de l’existence de ces multiples échelles de « mondes », il existait de multiples échelles de « temps » (notion de temps fractal)? Pourrions-nous alors, en connaissant les bonnes clefs, emprunter certaines portes de l’espace-temps pour se déplacer plus rapidement que la lumière ?

C’est l’hypothèse,  émise par Éric Julien, pilote d’avion et cadre d’exploitation d’aéroport, dans son livre « La Science des Extraterrestres » aux éditions JMG.

ufo1Selon cette théorie, nos fameux ovnis « extraterrestres » ne seraient pas des véhicules voyageant dans l’Espace, mais des véhicules temporels sautant d’un espace-temps à un autre, pour pouvoir se déplacer rapidement dans un univers sans cesse en expansion.

Ufo2Pour se faire, ces engins génèreraient un champ de force tournant électromagnétique (voir la Théorie de Heim-Dröscher) qui les engloberaient à la manière d’une bulle de savon. La rotation d’un double rotor inverse l’un de l’autre, pomperait littéralement «du temps » (ou chronons) et changerait l’échelle temporelle au sein même du champ de force. De ce fait le véhicule aurait à disposition plus de temps que son environnement extérieur.

D’honnêtes témoins de ces phénomènes ovnis, parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’ils ont vus et pour ne pas passer pour des illuminés, préfèrent se taire.  Pourtant, une théorie comme celle-là apporte un nouvel éclairage sur ces témoignages car les ovnis ne seraient pas soumis aux règles de l’aéronautique !

ufo3Englobés dans leurs bulles temporelles, ils seraient comme « des gouttes d’huiles sur de l’eau » :

  • s’agrandissant, rapetissant, apparaissant en un éclair
  • disparaissant tout aussi vite
  • se déplaçant en « feuilles mortes », silencieusement
  • dépassant plusieurs fois la vitesse du son sans « bang sonique »
  • ionisant l’air sous l’effet de champs magnétiques colossaux
  • réalisant des virages si serrés que nos appareils classiques et nos pilotes seraient pulvérisés sous les « g » s’ils faisaient de même.
  • semblant « greffés » à notre réalité sans toutefois y appartenirUfo4

Mais pourquoi viennent-ils ? Si ces ovnis utilisent une technologie liée aux lois de l’infiniment petit, pouvons-nous imaginer que nos activités humaines puissent les déranger ?

 

Explosion nucléaire : une onde de choc quantique.

Voici le principe d’une explosion nucléaire : un neutron se déplace et percute un atome d’uranium, le noyau absorbe alors le neutron. Ce noyau devient tellement instable qu’il éclate. Il se divise en deux parties et libère une grande quantité d’énergie.

A notre échelle, une explosion nucléaire est déjà un vrai cataclysme mais reste localisée. Mais au niveau quantique, l’onde de choc se propage. Regardons nos ovnis comme des petits bateaux sur un océan et imaginons la tempête provoquée par la destruction d’atomes…

Car l’atome est un monde en soit et ce monde disparait à l’échelle de l’infiniment petit ! Une explosion atomique est une incursion dans l’espace-temps. Briser le noyau atomique c’est aspirer les très nombreux chronons existant sous le seuil de l’échelle de la « chromodynamique » (Voir la théorie proposée en 1973 par H. David Politzer, Frank Wilczek et David Gross).

Spéculation ? Science-fiction ? Se serait sans compter sur les chiffres, les statistiques qui parlent : car c’est  à partir du premier essai nucléaire dans le désert du Nouveau-Mexique, le 16 juillet 1945, que sont apparus les grandes vagues d’ovnis.

Nucléaire et phénomène ovni : la grande corrélation.

Imaginons, le silence dans le cosmos et puis, d’un coup, une dangereuse onde qui se propage dans tout l’Univers, comme un caillou lancé dans une mare.  Et depuis nous avons lancé beaucoup de cailloux !

Mettons en superposition les essais nucléaires et les vagues d’ovnis :

 Corrélation0

En regardant ces résultats sur 60 ans, nous remarquons la superposition exacte, des courbes d’ovnis avec celle des essais nucléaires. Mais ce qu’il faut aussi remarquer c’est que ces ovnis sont signalés autour des sites d’essais, des bases militaires abritant le « feu nucléaire », autour des centrales nucléaires civiles et ce, dans tous les pays détenant cette technologie.

A titre d’anecdote le célèbre crash d’ovni « de Roswell », en juillet 1947, eut lieu à côté de la base militaire du  509ème groupe de bombardement, l’unique escadron de bombardiers nucléaires des Etats-Unis, basé à Roswell.

La France étant une puissance nucléaire, elle connait aussi les vagues d’ovnis :

Corrélation2

Une surveillance cyclique de 22ans a-t-elle lieu sur la France ? Dans ce cas, la prochaine grande vague française aurait lieu en 2021…prenons date !

Sur ce diagramme, on peut remarquer des pics et des creux dans ces incursions d’ovnis. A noter que le premier pic, la grande vague d’ovnis de 1954, est situé sur la période de démarrage du programme nucléaire français (1945-1958), initié par le Général De Gaulle et son ministre de la reconstruction et de l’urbanisme, Raoul Dautry.

Les autorités de ces pays ont-ils compris cette corrélation ?

 

Quand la grande muette délie sa langue.

Des anciens militaires de l’US Air Force et de la Royal Air Force affirment que, depuis plus de 60 ans, des ovnis survolent des bases militaires pour saboter les missiles nucléaires.

Militaire1_Robert Salas

Le capitaine Robert Salas pour les USA

Lundi 27 septembre 2010, lors d’une conférence de presse à Washington, sept anciens militaires de l’US Air Force et de la Royal Air Force ont affirmé que des ovnis avaient stationné au-dessus de bases militaires. Ces survols ont été aperçus durant les années 60, 70 et 80, mais existeraient depuis les années 40 (Churchill avait aussi interdit aux pilotes de la Royal Air Force d’en parler). Présent à cette conférence, le capitaine Robert Salas, officier de lancement sur la base de Malmstrom, aux Etats-Unis, en 1967, prétend notamment avoir assisté en direct à un de ces survols : « Un objet est arrivé et s’est mis à planer directement au-dessus du site.« 

Il explique ainsi qu’après ce passage d’ovni, 10 des missiles nucléaires, stockés sur la base, étaient devenus inutilisables. Pour Salas, ce survol n’avait qu’un intérêt : lutter contre la course à l’armement entre les États-Unis et l’URSS lors de la Guerre Froide : « Je crois que cette planète a été visitée par des êtres d’un autre monde qui, pour une raison quelconque, se sont intéressés à la course à l’armement nucléaire qui a débuté à la fin de la Seconde Guerre mondiale.« 

Militaire2_Charles Halt

Le Colonel Charles Halt pour la Grande Bretagne

De son côté, le colonel à la retraite, Charles Halt affirme également avoir vu des ovnis survoler les bases militaires de Bentwaters et de Woodbridge, dans l’est de l’Angleterre : « Ils survolaient silencieusement entre les arbres, en évitant tout contact. Ils montaient et descendaient, puis se sont rapprochés de nous. Nous avons également essayé de nous rapprocher. Ils se sont alors éloignés de la base, et ont éclaté en silence en cinq objets blancs, puis ont disparu ». Selon lui, les engins auraient utilisé des rayons lasers pour rendre les missiles inutilisables. « Ils ont envoyé un laser à nos pieds« . D’autres rayons seraient tombés à proximité du lieu de stockage des missiles, les rendant également hors de service.

A noter qu’à l’époque des faits, les témoins de ces survols d’ovnis se sont vus signifier par leur hiérarchie militaire le silence complet sur cette affaire.

Selon le  Major Donald Keyhoe, l’Armée de l’Air américaine a compris que les ovnis sont réels.  Keyhoe déclare que l’Air Force est venue à la conclusion que la raison pour laquelle  les extraterrestres s’intéressent à l’humanité est bien notre développement des  armes nucléaires.

Survols de « drones » sur les centrales nucléaires de France et de Belgique.

Voici quelques liens internet de la vague de drones qui sévit sur la France et sur la Belgique depuis octobre 2014 et qui continue en 2015. Lors du Repas ufologique du 24 janvier 2015 auquel le GEEPI a participé, Michel Ribardière de A.I.R.P.L.A.N.E nous indiquait que « la piste ovnis était de plus en plus crédible » et confirmée notamment par le directeur de la centrale nucléaire de Blayais :

images

http://feairplane.canalblog.com/archives/2015/03/13/31694707.html

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/drones-survolant-des-centrales-nucleaires_1619292.html

http://www.sudouest.fr/2015/01/21/c-est-un-ovni-pas-un-drone-qui-a-survole-la-centrale-nucleaire-du-blayais-1804446-2780.php

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/un-drone-survole-une-centrale-nucleaire-en-belgique_1634743.html

http://www.lepoint.fr/societe/le-site-nucleaire-militaire-de-l-ile-longue-survole-par-des-drones-29-01-2015-1900636_23.php

http://www.leparisien.fr/faits-divers/bretagne-vols-de-drones-suspects-au-dessus-d-un-site-de-sous-marins-nucleaires-28-01-2015-4486853.php

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/02/24/au-moins-cinq-drones-ont-survole-illegalement-paris-dans-la-nuit_4581974_3224.html

 http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/02/25/paris-a-nouveau-survole-par-des-drones_4582707_3224.html

Bragi, pour le GEEPI





Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

5 commentaires to “L’atome, le temps et les ovnis (+ ajout sur les drones & les centrales nucléaires françaises)”

  1. […] je me tourne alors vers les légendes et les phénomènes inexpliqués : les apparitions mariales, la corrélation statistique Ovni/nucléaire, le message mathématique des Constructeurs de la grande pyramide de Giseh, les messages […]

  2. […] L’atome, le temps et les ovnis (+ ajout sur les drones & les centrales nucléaires française… […]

  3. […] vous renvoie alors à notre précédent article sur l’Atome, le temps et les Ovnis afin de bien comprendre cette étrange théorie qui colle cependant admirablement aux constatations […]

Laisser un commentaire

Complètez l'opération en chiffre dans la case ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.