Entretien du Geepi avec le Docteur Gérard Dieuzaide : L’électrosensibilité est une réalité !

Modifier la taille de police : A A A

mercredi, 14 octobre 2015 | Par | Catégorie: Science

Doc_DieuzaideLe docteur  Gérard Dieuzaide est chirurgien dentiste, diplômé universitaire de posturologie,  président d’honneur  fondateur de la «  Société  de Posturologie interdisciplinaire Midi Pyrénées » et  président de «  l’institut Européen de Posturologie », auteur d’un film DVD « ouvrez les yeux » et d’un livre « libérez vous de ces matières parasites « (ed.G.Trédaniel). Il s’est spécialisé depuis de nombreuses années dans la problématique de l’électrosensibilité à certains matériaux en bouche ou ailleurs. C’est tout bonnement en prenant contact avec lui que M. Dieuzaide a eu la gentillesse de bien vouloir répondre aux questions du Geepi sur sa vision du corps humain et son interaction avec les ondes.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est l’électosensibilité ?

electrosens

Ne devrions-nous pas couper nos appareils avant d’aller dormir ?

Avec l’évolution du monde moderne, et l’apparition des appareils électriques, de plus en plus de personnes contractent un nouveau type « d’allergie » à des fréquences électromagnétiques entrainant des problèmes de santé. Nous sommes tous électrosensibles mais pas au même degré, pas avec les mêmes symptômes et pas aux mêmes matériaux. La génétique de chacun semble rentrer en ligne de compte.

Cette électosensibilité peut être liée aux fils électriques de nos maisons, aux prises de courants, au Wifi domestique, au téléphone portable, aux antennes relais ou aux lignes hautes tensions….

Nous pouvons tous déclarer cette hypersensibilité à l’électromagnétisme, un peu comme lorsque l’on s’expose trop au soleil ou à la radioactivité : avec l’accumulation de doses dépassant les capacités du corps. Une fois les limites atteintes, c’est là que les problèmes de santé apparaissent, pouvant aller jusqu’au cancer. Les personnes souvent confrontés aux champs électromagnétiques deviennent électrosensibles à l’usure et déclenchent des symptômes typiques. Je pense notamment aux informaticiens, électriciens ou techniciens des télécommunications.

Comment avez-vous constater la réalité médicale de ce problème ?

prothese_dentaire_5

Une potentielle antenne, au sens de Docteur Dieuzaide

En tant que chirurgien dentiste, j’ai pris conscience de ce phénomène par la problématique des matériaux utilisés dans les soins dentaires : que les prothèses soient en métal ou en céramique, elles se comportent comme des antennes faisant écho, par induction, aux champs électromagnétiques dans l’environnement proche du patient.

Les dentistes ont donc un part de responsabilité, dans ce domaine. Il est important de savoir quels matériaux sont tolérés ou non par le patient. Personnellement je réalise donc des tests personnalisés pour déterminer si tel ou tel matériau est compatible avec la personne à traiter.

L’exemple le plus typique, que je donne à chaque fois, est celui d’une patient qui un jour vient à mon cabinet pour que je lui remette une couronne qui était tombée. J’effectue l’opération et l’affaire en reste là. Mais quelques semaines après il revient et m’explique que lorsqu’il n’avait plus sa couronne, des douleurs avaient complètement disparues alors que depuis le retour de la prothèse dans sa bouche, sont problème était revenu lui aussi ! Après quelques que semaines de réflexion, de tests,  j’ai accepté l’évidence et le « corps étranger » a été retiré.

Dès lors, je suis parti sur cette piste de recherche, ne pouvant nier les résultats. Nombre de mes patients se voyaient soulagés de certaines patrologies récurrentes lors d’une meilleure prise en compte de leur électosensibilité :

  • Problèmes aux cervicales
  • Mal de dos
  • Fourmillement des mains et pieds
  • Instabilité de l’appareil oculomoteur
  • Douleurs articulaires
  • Sensation d’oppression
  • Tachycardie
  • Dépression

Sans la prise en compte de cette problématique, un cercle vicieux s’opère et le praticien « classique » ne soigne que les effets d’une cause qu’il ignore !

Justement, parlons de cette médecine « classique ». Quelle est sa vision de l’électosensibilité ?

telephone_portable

Qu’allons nous découvrir à l’échelle de 20 ou 30 ans ? Le téléphone portable ne sera t-il pas le nouveau désastre sanitaire à l’image de l’amiante ?

Je suis Chirurgien dentiste et une personne très rationnelle, au-delà même de mon métier.  J’ai les pieds sur terre et pour admettre des théories, il me faut avoir constaté les choses non pas des dizaines de fois mais des centaines de fois (rire). Il est navrant qu’une partie de mes confrères rejettent de manière irrationnelle les constats !

La médecine française accepte la notion d’allergie aux pollens, aux poils d’animaux… mais pas à l’électromagnétisme. L’Ordre des médecins doit sortir de cet aveuglement, le corps n’est pas fait que d’interactions chimiques mais aussi d’interaction électromagnétiques. Je dirai même que se sont ces dernières qui sont à l’origine des premières. La médecine n’a pas fait la révolution de la physique (via la physique quantique), elle est restée à l’air de la machine à vapeur. Pour moi, il y a deux médecines qui cohabitent : la scientiste et la médecine des faits (Evidence-Based Medecine).

Ce n’est pas parce que certains faits ne rentrent pas dans la boite scientiste qu’ils doivent être rejetés. Cela fait dix ans que j’ai compris ça et que j’arrive à le rationnaliser dans mon travail et lors de mes conférences. Mais je garde espoir : preuve en est, le tout recent arrêt du tribunal de Toulouse, jugement donnant une rente d’invalidité à 85% pour cause d’électro-sensibilité à un plaignant ! C’est une véritable bombe car la justice de notre pays reconnait ce handicape là où la médecine officielle l’ignore.

A quoi est lié ce blocage, presque irrationnel ?

Le souci majeur se trouve au niveau du formatage qui a lieu dans les universités, le lobbying des sociétés pharmaceutiques n’arrangeant rien. La Médecine actuelle se refuse donc à reconnaitre ce problème : malgré les 3200 publications mondiales montrant les nuisances directes des champs électromagnétiques artificiels, sur l’ensemble du « Vivant ».

Vous savez, dans le mauvais contexte actuelle, l’Etat français s’inquiète plus de pérenniser l’économie des nouvelles technologies que de leurs conséquences sur la santé.

Faute de lois, à notre niveau, comment s’en préserver ?

matieres-pararistes-1Pour ma part, du fait de mon métiers, c’est par les prothèses dentaires que je m’en suis rendu compte. Ce qui me semble donc important en premier lieu, c’est de faire attention aux prothèses présentes dans notre corps (appareils dentaires, prothèses, stérilets…). Mais d’autres objets personnels peuvent parasiter le champ naturel :

  • Bijoux (notamment les boucles d’oreilles chez les enfants ou les alliances)
  • Vêtements synthétiques (et surtout les étiquettes, à couper systématiquement !)
  • Téléphones sans fils, téléphones portables, réveils matin
  • Baby phones, capteurs intelligents edf, wifi…
  • IRM (médical)

Le bon sens consiste donc à couper, ou au moins, à éloigner ces sources électromagnétiques, surtout lorsque l’on dort car c’est à ce moment que le corps est le plus relâché et donc le plus exposé.

bienfaits-de-la-lavande

Rien de tel que de l’huile essentielle de lavande pour supprimer l’électosensibilité durant le sommeil (une goutte sur l’oreiller) ou lors de trajets en train (une goutte sur son mouchoir)… Selon le Docteur Dieuzaide, la lavande est une plante « hors norme » dans son interaction avec l’électromagnétisme.

Dans mon livre, je parle aussi des capacités étonnantes et bien réelles de certaines plantes qui par leur propre champs électromagnétique sont capables d’atténuer les champs parasites. Je pourrais vous citer le cactus monstruosus peruvianus ou alors la lavande officinale, l’ail des ours ou la coriandre. On ne doit pas non plus mettre de cotés les bénéfices offerts par certaines pierres : les tourmalines (pyroélectrique) et le quartz (piézoélectrique).

Ces végétaux et ces minéraux peuvent être testés comme je le fais moi-même lors de mes démonstrations publiques.

Pour préserver des champs électriques naturels du cerveau, des cellules du corps, il peut être intéressant de se mettre « à la terre » pour se protéger des courants induits dans les logements. Personnellement j’ai branché mon matelas à la terre (avec un simple fil de cuivre). De ce fait, je passe d’un potentiel électrique de 2 ou 3 volts sur ma peau, à zéro. Les conséquences sont une récupération de la concentration, une amélioration de l’oxygénation des lobes du cerveau, une remontée des taux d’histamine et de sérotonine.

Je conseille d’ailleurs de vous pencher sur les remarquables travaux du Professeur Dominique Belpomme, président de la l’ARTAC, indissociable du nouveau paradigme scientifique impliquant l’environnement dans la genèse des cancers et qui a préfacé mon livre sur l’électro-sensibilité.

Vous parlez des travaux de ces scientifiques et médecins « hors-norme ». Pouvez-vous nous donner votre avis sur les travaux étonnant et méconnus de Georges Lakhovsky ?

Les découvertes de Georges Lakhovsky sont une évidence pour moi. L’ADN est émetteur et récepteur de vibrations. Là où le système Français est bloqué dans ses concepts, des pays comme l’Allemagne ou la Russie avancent et prennent beaucoup d’avance.

Rencontrez-vous de l’oppositions de la part de vos confrères, lors de vos conférences ?

Je n’ai aucune opposition lorsque je présente ma vision des choses à des confrères ou à des médecins hospitaliers car je ne me contente pas de la théorie. J’aime démontrer les choses par des tests simples.

Nous sommes sur la bonne voie ! Depuis que j’ai fait le choix de présenter mes découvertes, mes travaux, la demande est mondiale : Espagne, Portugal, l’Île Maurice, Suisse…

A noter ma présence à la Conférence organisée par le magazine Top Secret, le 25 novembre à Paris.

——————————-

Propos recueillis par Bragi, pour le Geepi.

PS : un grand merci au Docteur Dieuzaide pour cet interview téléphonique. Vous pouvez retrouver ses travaux et ses explications sur son site internet : http://www.dieuzaideelectrosensibilite.com/





Tags: , , , , , , , , , , ,

5 commentaires to “Entretien du Geepi avec le Docteur Gérard Dieuzaide : L’électrosensibilité est une réalité !”

  1. […] Entretien du Geepi avec le Docteur Gérard Dieuzaide : L’électrosensibilité est une réalité ! […]

  2. […] Entretien du Geepi avec le Docteur Gérard Dieuzaide : L’électrosensibilité est une réalité ! […]

  3. Salut, je viens de regarder avec intérêt votre reducation, il est très organisé, bravo. Merci et à bientôt

  4. […] de nos représentants : trop d’emplois en jeu, trop de pression des lobbys industriels et pharmaceutiques. En clair, nous pourrions, selon les normes françaises, vivre directement dans le transformateur […]

  5. […] Entretien du Geepi avec le Docteur Gérard Dieuzaide : L’électrosensibilité est une réalité ! […]

Laisser un commentaire

Complètez l'opération en chiffre dans la case ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.