Enquête ufologique n° 3 – Triangle noir – Taverny (Val d’Oise) – Juin 2012

Modifier la taille de police : A A A

mardi, 10 mars 2015 | Par | Catégorie: Enquêtes, Enquêtes ufologiques

Objet de l’observation : Un aéronef de forme triangulaire et de couleur sombre. Cet aéronef est doté de 3 lumières, repérés à chaque coin du triangle.

Date et heure de l’observation : Juin 2012 vers 01h30

Lieu de l’observation : Sur l’autoroute A115, au niveau de Taverny (département du Val d’Oise), direction Beauvais-Calais.

Durée de l’observation : Estimée à 5 minutes environ.

Nombre de témoins : 2 personnes. Madame, Responsable monitrice auto-école. Monsieur, soudeur en industrie aéronautique. Le couple est déjà très ouvert en ce qui concerne les phénomènes ufologique.

Liens entre les 2 témoins : Concubins

Que faisaient les témoins au moment où se déroulait le phénomène : Le couple rentrait d’une soirée sur Paris. Monsieur conduisait la voiture et Madame était passagère. Cette dernière était assise confortablement dans son siège, dans une position plus basse que la normale. Son champs de vision du ciel s’en est trouvé élargit et a permis de repérer un aéronef qu’elle n’aurait certainement pas perçue si elle avait été assise normalement sur son siège. La voiture circulait dans le sens Paris->Beauvais.

Comment s’est terminée l’observation : Le couple est parvenu, quelques dizaines de mètres après la première observation, à stationner sur le bas-côté de l’autoroute. La faible fréquentation de l’autoroute à cette heure matinale, permit aux témoins d’observer un peu mieux le phénomène à l’arrêt. Une absence de bruit de l’aéronef a été observée par les témoins. De plus, le déplacement de l’aéronef s’est effectué lentement comme sur fluide. Après quelques minutes, l’aéronef a changé de position, presque à plat, puis s’est éloigné de l’autoroute dans un axe perpendiculaire à celui-ci (direction sud-ouest).

Une tentative de déclaration par téléphone a été faites auprès de la gendarmerie mais devant la passivité du gendarme, le couple a été découragé et n’a pas souhaité donner son témoignage par écrit.

Voir notre sujet sur les gendarmes et les phénomènes PAN

enquête_taverny2
État du ciel :
Temps clair d’été, la nuit.

Descriptif du phénomène : Un triangle noir fut aperçu le long de l’autoroute A115 au niveau de Taverny. Au moment où il a été aperçu, l’objet circulait lentement parallèlement à l’autoroute puis a entamé un mouvement de roulis qui l’a amené a offrir, à la vue des témoins, la totalité du dessous de l’appareil. Il fut donc aisé d’observer des lumières jaunes/orangés positionnées, pour chacune, à chaque coin du triangle. Impossible de confondre les lumières de l’aéronef avec celui des réverbères longeant le bord de l’autoroute pour la simple raison qu’il n’ont pas la même forme.

Documents utilisés :

  • Le témoignage écrit
  • Le plan descriptif de l’évènement

A propos du site et des fréquentations aériennes :

Si on fait la comparaison avec les derniers survols sur les points sensibles, comme les centrales nucléaires, à proximité nous ne trouvons que la base aérienne de Taverny et quelques kilomètres de là, les aéroports de Roissy Charles de Gaulle et Le Bourget.

Malgré le fait que la base aérienne 921 de Taverny ait été dissoute en 2011, elle abrite toujours dans son abri anti-nucléaire le commandement des forces aériennes stratégiques (nucléaires) ou COFAS, dont un double est implanté sur la base aérienne 942 de Lyon-Mont Verdun.

Cette base ne comporte pas de piste d’atterrissage pour les avions mais seulement un héliport.

Actuellement, les environs de Taverny font l’objet de nombreuses déclarations concernant le survol d’aéronefs suspects. Ce présent témoignage se cumule avec des dizaines d’autres.

Cette région de France est effectivement très active en ce qui concerne la circulation aérienne.

A propos de l’aéronef

Les premières observations d’ovni triangulaire datent de l’année 1983, aux états-unis. Ces mêmes observations furent rapportées fin des années 80 en Europe, pendant la fameuse vague Belge (1989).

Dans la majorité des cas, ces aéronefs ne cherchent nullement à se cacher.

Théorie avancée : Il y aurait un avion appelé TR3B Astra qui aurait été fabriqué par les états-unis. On y décrit une capacité stationnaire assez surprenante. Ces caractéristiques théoriques lui donne une forme triangulaire, de couleur noire ainsi que 3 lumières placées à chacun des trois angles du triangle et une lumière plus intense en son centre. Petit modificatif par rapport à ce que nous ont dit nos témoins, dans le phénomène qu’ils ont observé, il n’y a pas de lumière au centre du triangle. Bien entendu, cela reste une théorie car la question se pose en ce qui concerne la technologie du vol stationnaire. La maitrise t-on suffisamment pour maintenir en l’air, sans mouvement et sans bruit, un aéronef de plusieurs tonnes ? Il ne reste plus qu’à voir la bête pour concrétiser la théorie.

En janvier 2015, il a été observé par des personnes habitant la proximité de la base aérienne 110 de Creil un ovni de type triangulaire noir à travers lequel on pouvait percevoir le ciel étoilé. Il semblerait donc qu’il ait été transparent. D’autres observations de ce type ont été fait en France.

Conclusion :

Il est difficile de conclure sur un pareil cas mais la piste américaine semble être très intéressante même si cette piste reste pour le moment théorique. Nous aurions alors des américains qui survoleraient en toute impunité le ciel d’un autre pays ou alors en collaboration avec notre gouvernement qui se garde d’en faire la communication publique. Cela dit, les États-Unis n’en seraient pas à leur première violation d’un espace aérien qui ne leur appartient pas. Si la piste américaine venait à se confirmer dans le futur, nous pourrions sans aucun souci dire qu’ils ont profité de l’engouement des gens pour les phénomènes exotiques pour utiliser et ainsi cacher des technologies secrètes humaines. Les faisant voler au yeux de tous, mais sous fausse bannière. La base de ce type de réalisation technologique reste encore très discutée. Est-elle la conséquence d’une étude sur une trouvaille technologique non humaine, tel que le rapportait le Colonel Corso ? (voir sa fiche sur wikipédia à l’adresse : http://fr.wikipedia.org/wiki/Philip_J._Corso)

La piste exotique n’est pas pour autant à écarter. Car la manœuvrabilité rapportée par nos témoins est toutefois étonnante. L’aéronef qu’ils ont observé serait passé d’une position quasi verticale à une position horizontale. Quel aéronef « humain » est capable d’une telle prouesse ?





Laisser un commentaire

Complètez l'opération en chiffre dans la case ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.