Enquête Géobiologique n°4 – Brûlure géométrique cutanée en Ile de France et ovni – Octobre 2012

Modifier la taille de police : A A A

samedi, 28 janvier 2017 | Par | Catégorie: Enquêtes, Enquêtes ufologiques, Liste des derniers articles

Voilà qu’arrive à nous une troisième victime de brûlure géométrique cutanée, l’occasion de continuer à tester notre théorie concernant la localisation de ces personnes face au maillage telluriques : nos mystérieuses leys !

Lien de l’enquête 1 ici
Lien de l’enquête 2 ici

Cette fois, notre nouveau témoin est Mme A, 31 ans aujourd’hui, mais 27 ans au moment des faits. Elle habite à Franconville (95), à moins de 6 km à l’ouest de notre second témoin (cas de Madame Z en lien ici). Surprenant lorsque l’on sait que nous avions fait la démonstration de la présence, à moins de 2 km de chez Mme Z, d’une des lignes du maillage tellurique planétaire passant sur le territoire français, par l’axe Cathédrale de Bourges – Cathédrale d’Amiens (312 km soit un segment d’un triangle du maillage tellurique voir : http://www.eurogrille.fr/une-grille-plusieurs-reseaux/).

FOTB64D

Cliquez sur l’image pour l’agrandir : cercle rouge de gauche Mme A, cercle rouge de droite Mme Z et la ley Axe Amiens-Paris-Bourges en jaune.

Vous allez me dire que la ligne est donc à 8 km de Mme A ce qui parait assez éloigné, mais après quelques recherches, il s’avère que nos leys ne sont pas réellement des lignes droites mais des sinusoïdales dont les droites manifestent la « centre de gravité » comme sur ce dessin :

170px-Sinus_tout_simple

L’image du Serpent ou de la Vouivre employée par nos « Anciens » prend donc tout son sens sous cet éclairage :

AmiensFoudres1143

Voilà ce que nos « Anciens » dessinent sur la flèche de la Cathédrale d’Amiens…

Mais voyons exactement ce qu’a vécue Mme A.

Les faits : une étrange sensation de coupure durant le sommeil.

16111325_10208113809498941_1629953163_n (1)C’est dans la nuit du 26 au 27 octobre 2012 à son domicile de Franconville (95), que Mme A ressent, durant son sommeil, comme des picotements ou une légère coupure au dessus de sa poitrine, sur la gauche. Elle a le souvenir de s’être légèrement grattée puis d’avoir replongée dans son sommeil.

Ce n’est que le lendemain matin, dans sa salle de bain, qu’elle remarque cette étrange trace de 3cm de diamètres. Le motif ressemblait à un « viseur », une trace typique de ce type de blessure mais ne laissait apparaître que la moitié du dessin. La marque était légèrement sanguinolente et boursouflée (surement à cause du petit grattage de la nuit…). Pour information, Madame A est de groupe sanguin 0+.

La blessure a disparu en moins d’une semaine, ce qui est étonnant puisque Mme A a tendance à marquer longtemps après une blessure classique.

Etant aide soignante à l’époque, un collègue médecin de son service a pu vérifier cette trace et n’a pu définir son origine.
Mme A signale, à tout hasard, que durant cette période, les robinets de son appartement coulaient seuls et que sa chaudière se mettait en route à des heures inhabituelles.

Cette histoire pourrait en rester là, avec la théorie de sa proximité avec une ligne du réseau tellurique mondial mais soyons logique, il doit y avoir une accumulation de facteurs pour provoquer cela, sinon, nous aurions des centaines de milliers de cas rien qu’en région parisienne…

Mais voilà, Mme A a la franchise de nous expliquer que cette brûlure n’est pas le premier phénomène inexpliqué auquel elle est confronté : paralysie du sommeil, sortie du corps et même une apparition d’ovni… Si une cause environnementale (géobiologique) peut être avancée, il semble que tout comme nos deux précédents témoins, une cause personnelle (intérieure) semblent favoriser le déclenchement via les leys, des étranges dessins sur la peau.

Paralysie du sommeil et sorties astrales

Madame A nous raconte :

Vers les années 1990

« Depuis mes 4 ou 5 ans environ, je vis des paralysies du sommeil qui se sont amplifiées jusqu’à des sorties de corps. Une paralysie du sommeil se passe à l’endormissement ou au réveil parfois même en pleine nuit ou lors d’une sieste. Je suis allongée, réveillée mais mon corps non. Je me sens paralysée de la tête aux pieds tout en gardant ma conscience. Je sens cette paralysie arriver progressivement. Je ressens des bourdonnements dans les oreilles, j’entends des bruits de pas et une espèce d’énergie (je ne trouve pas d’autres mots) qui parcours mon corps juste avant la paralysie.  Mon environnement peut rester tel que. Mais parfois tout le décor de la pièce change. La toute première, je disais que j’avais 4 ou 5 ans car c’est l’époque où je dormais dans un lit à barreaux dans la chambre de mes parents. La paralysie fut brève mais ce soir la j’avais senti une claque sur ma joue. J’étais surprise car je ne voyais personne dans la chambre. Et je me rappelle avoir eu très mal. »

Vers les années 1995

« Lors de la 2ème paralysie, j’avais 10 ans à peu prêt dans mes souvenirs. Je me suis retrouvée au plafond juste après et je volais dans ma chambre. Je ne peux pas affirmer que c’était une réelle sortie de corps à cette époque. Ca reste flou dans ma tête. »

A partir de 1997 environ

« Les suivantes, je restais paralysée quelques secondes seulement. Sans qu’il se passe quoi que ce soit. Vers 12 ans j’ai vu une ombre noir dans ma chambre, le matin. Une ombre avec un bâton dans les mains. J’étais sur le ventre et j’ai senti un coup dans mon dos.

La plupart du temps je voyais des ombres, noires, floues qui me crient dessus dans une langue incompréhensible. Quelque chose de très en colère (les paralysies du début étaient comme ça). L’ombre se déplace dans la pièce à une folle allure. Une autre fois une brume blanche qui flottait au dessus de moi et qui m’observait avec vaguement une forme humaine. »

Eté 2011

« J’ai fait ma vrai « première paralysie ». Elle a duré plus longtemps que les autres. J’étais allongée sur mon canapé et en peu de temps, je suis restée bloquée dans mon corps mais je restais consciente de tout ce qu’il se passait autour de moi. Impossible de bouger, de parler… J’entendais des bruits de pas qui résonnaient, comme si des gens traversaient mon salon alors que je ne les voyais pas. Je pensais que j’étais en train de mourir à ce moment. »

En 2015

« Une autre fois je me suis retrouvée flottante sur mon lit. Je me voyais dormir. Je n’ai pas de pieds ni de mains. J’ai traversé les portes sans les ouvrir. Il faisait noir mais tous les objets avaient une lueur qui s’en dégageait. Je suis allée dans mon salon et j’ai vu ma chienne me faire la fête. Je savais que j’étais sortie de mon corps mais c’est comme s’il me manquait une partie de moi-même… Mon mental ? Mon ego ?

 Je suis retournée dans ma chambre j’ai vu mon mari qui dormait. Puis quelqu’un qui ressemblait à mon mari assis sur le lit au dessus de lui. Il lisait en moi comme dans un livre ouvert. Pas besoin de parler tout se passe par télépathie et ces entités captent toutes les pensées. Impossible de cacher quoi que ce soit. Ensuite Je voulais connaitre l’heure qu’il était, elle s’est affichée instantanément dans mon champs de vision : 01h31 du matin avec de drôles de symboles à côté. J’essaye de retourner dans mon corps avec difficulté. Je panique mais j’y parviens. Premier réflexe je regarde mon téléphone. Il est 01h31… Ce qui me semble bizarre c’est que j’ai croisé « des choses » entités qui ont réussies à me toucher physiquement, voir parfois sexuellement. Quelque chose collé derrière moi qui m’insulte. Qui peut prendre l’apparence de n’importe qui de mon entourage. Parfois je peux sortir de mon corps qu’un membre. Ma tête, mon bras… »

Année 2016

« Ce  matin là, la paralysie s’en va. Je me lève en essayant d’allumer la lumière de la chambre mais l’interrupteur ne fonctionne pas. Je me lève et je vais dans la salle de bain. Elle n’est pas comme d’habitude. Il y a de la brume… bizarre. Je vois mon mari prendre sa douche. Il ne m’entend pas ; puis d’un coup je me retrouve dans mon lit. Je me relève et revis la même scène plusieurs fois. L’interrupteur, la salle de bain. Jusqu’à ce que l’interrupteur fonctionne et que je vois réellement mon mari dans la salle de bain. J’étais enfin revenue à moi. »

J’ai aussi vécue de très bonnes paralysies où j’entendais des voix très nettes. Un son que je percevais au-delà de mes sens physiques. Des mots réconfortants… »

 

Réflexion du Geepi sur les expériences étranges de Mme A : Lorsque j’ai lu les propos de Mme A, je n’ai pu m’empêcher

kundalini

Une autre vouivre mais celle-ci est dans le Microcosme !

de penser aux deux livres d’Akhena sur les voyages astraux (http://www.geepi.fr/livres/sorties-hors-du-corps-manuel-pratique/) et notamment l’astuce de l’auteur, permettant de vérifier si l’on est bien en sortie hors du corps durant son sommeil : il suffit d’aller presser l’interrupteur d’une pièce dans laquelle on se trouve : si la lumière ne vient pas, c’est que l’on a basculé dans la dimension astrale…

Il y a aussi la description typique du logement de Mme A, version astrale, paraissant comme brumeux, où tous les objets rayonnent d’une légère lueur : l’impression d’être immergé dans une réalité décalée, avec des nouveaux sons, des entités de passages semblant vivre en parallèle… autour de nous.

Justement, Mme A fait la description d’une entité au-dessus de son mari endormi, qui selon toute logique n’est ni plus ni moins que son mari lui-même en phase inconsciente de légère sortie astrale et dont l’Esprit gravite autour de son propre corps en mode « off ».

Ces descriptions innocentes, liées aux écrits d’experts de ce domaine, me confortent dans l’idée que Mme A vit bien des expériences de décorporation. Il doit y avoir chez elle un développement des capacités de l’Esprit. Une souplesse de sa constitution occulte, lui permettant de faire les multiples expériences d’une réalité plus étendue que celle de la matière à son niveau le plus dense.

J’invite le lecteur intéressé à se rapprocher des concepts de corps mentaux, astraux, éthériques, des chakras et du Kundalini (lien ici) car il semble que les réponses à ces étranges expériences soient dans les capacités occultes du corps humain. Un corps qui, pour une majorité des gens, fonctionne aujourd’hui dans le cadre de notre réalité physique dense mais qui pourrait-être un véhicule beaucoup plus complexe, capable de transporter « son pilote » sur plusieurs réalités dimensionnelles : à la manière d’une poupée gigogne, au grès de l’évolution de sa Conscience.

L’image du véhicule et du pilote semble être une bonne transition pour le chapitre suivant car Mme A n’a pas juste réalisée des sorties astrales et reçue une étrange brûlure cutanée géométrique. Elle a aussi été témoin, avec 6 membres de sa famille, d’un vol d’ovni !

Témoin d’un vol d’ovni !

Ovni_Barcares_IMGP3987

Cliquez sur l’image pour agrandir l’ovni.

« En 2009, j’ai été témoins d’un objet volant non identifié dans le sud de la France à Barcarès (Photo jointe). C’était le 19 juillet 2009 à 21h45. La photographie a été prise avec un appareil à 100 euros à l’époque, j’avais mis le zoom à fond : c’était un Pentax. Nous étions 6 à l’observer avec ma famille cela a duré 5 min. C’était dans un village vacances qui s’appelle « l’ile des pêcheurs », Route des Sanilis – F – 66420 Le Barcarès. On pensait que c’était une météorite. A l’œil nu on ne distinguait pas les 3 boules de feu qui sont collées. On y voyait qu’une seule boule de feu qui avançait. On avait l’impression d’être les seuls à être intéressés par ce trucs car des gens passaient et n’y prêtaient même pas attention… Ma famille est très ouverte sur le sujet mise à part ma mère malgré qu’elle ait vu des choses inexpliquées dans sa vie. Mon père aussi vit des phénomènes. Et avec mon frère nous avons fait un site internet sur le spiritisme parlant de divers sujets, j’avais juste écris un article sur mes marques. »

Réflexion du Geepi sur les expériences étranges de Mme A : Voilà encore une incroyable expérience vécue par la même personne, cela fait trop ! Trop pour ne pas lier les capacités occultes de Mme A à cette faculté qu’ont certaines personnes à voir plusieurs ovnis dans une même vie !

Nous avons déjà eu l’occasion de rencontrer des témoins de cette trempe :
Le cas de notre témoin de Cires les Mellos (encore Axe de la Ley Amiens-Bourges !)
Le cas de notre témoin de Royaucourt (Axe de la sous Ley Amiens-Tricot-Compiègne)
Le cas de notre ufologue du Santerre (Axe de la sous Ley Amiens-St Quentin)

Dans le dernier de ces cas, celui de notre ufologue de la Somme qui étudiait les ovnis depuis 1976, il commença à en voir personnellement et régulièrement à partir de 2010, en cumulant 2 critères : son déménagement dans Santerre et son emménagement avec sa nouvelle compagne « sensitive ». Un peu comme si cette dame médium permettait à notre ufologue d’être embarqué dans la réalité subtile des expériences personnelles de sa conjointe.

Pour en revenir à l’ovni de Mme A, il faut d’abord faire remarquer que Barcarès est situé sur un axe de sous Ley : Aullène (Corse) – Pic d’Orthy comme on peut le voir avec le petit cercle orange sur le trait jaune :

GRILLE-DE-BASE-ROUGE-1024x660

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Mais ce qui est intéressant à remarquer est la phrase de Mme A : « On avait l’impression d’être les seuls à être intéressés par ce trucs car des gens passaient et n’y prêtaient même pas attention… » Une phrase à rapprocher des propos de notre témoin d’Ovni de Berck (interview audio à venir), qui lui aussi avait vu des ovnis dans le ciel alors qu’il était sur la plage avec sa fille, entouré de centaines de vacanciers qui ignorèrent complètement l’incident…

Que doit-on en penser ? Ce peut-il que le secret de l’élusivité du phénomène Ovnis soit lié à sa capacité de pouvoir sélectionner des témoins, selon des caractéristiques subtiles : les caractéristiques occultes de Mme A justement ?

Dans le cas de Mme A et de sa famille, 6 personnes pouvaient distinguer le phénomène lumineux alors que les autres vacanciers du camping semblaient complètement ignorer la situation. Mme A aurait-elle la capacité d’englober les personnes l’entourant dans sa bulle de réalité subtile ?

La brûlure géométrique cutanée de Mme A : le début d’une véritable prise de Conscience de notre témoin.

ifres_adeline

Cliquez sur l’image pour agrandir le texte.

« Avant cette étrange brûlure, je me sentais comme endormie. Je me posais rarement des questions sur ce que je vivais. A vrai dire j’ai vécu beaucoup d’années dans la dépression cela n’arrangeait pas les choses. J’avais même fini par penser, par peur d’être prise pour folle, que tout cela était de la schizophrénie ou qu’il y avait une réponse scientifique logique.

Puis un jour je me suis demandée, comment la paralysie du sommeil ne peut être qu’un simple cauchemar comme dirait certains scientifiques ? Ils disaient dans certains articles que c’était dû à l’éducation, à la société. Pourtant, tous ceux qui vivent la paralysie du sommeil voient les mêmes choses entendent les mêmes bruits. On y retrouve les mêmes symptômes à différentes époques, dans différentes cultures…Pour moi ce n’est pas l’éducation ou les films d’horreur qui nous font voir les mêmes choses pendant ces expériences. Le déclic, je l’ai eu en tombant sur une vidéo de Laura marie « contact in the desert » qui faisait des « vidéos conférences ». Je n’apprécie pas du tout son personnage, mais elle a dit des choses qui ont résonné en moi.

La présence extra terrestre, le gouvernement, l’alimentation qui nous « empoisonne » plusieurs sujets qui en reviennent certes un peu entre guillemet à la « théorie du complot » mais certaines choses me paraissaient logiques. La religion inventée par l’homme ou plutôt transformée par l’homme… On va dire que depuis ce temps je me suis intéressée à la spiritualité, au magnétisme, aux médecines douces, au spiritisme, à l’alimentation saine et ma vie est bien meilleure. En quelques années j’ai connu l’Ifres, rencontré l’ufologue Jacques Vallée, me suis retrouvée à magnétiser des gens.

Un jour, je suis retournée sur internet et j’ai vu dans un forum que Mykérinos de la « Touraine Insolite » et le forum « Ufologie et Paranormal » me recherchait pour un témoignage. J’avais posté ma photo mais pas mon nom. Je ne sais plus trop comment cela s’est passé dans le détail. Je me souviens que j’avais été bien énervée car des gens dans les forums nous accusaient tous de nous être scarifiés tous seul. Puis j’ai vu que plus de 100 personnes étaient dans le même cas que moi. Ensuite, ayant rencontré l’Ifres (lien du travail du Geepi avec l’Ifres en lien ici), j’ai posé la question sur les marques. Vous avez surement dû lire le texte des Esprits ? Intéressant mais incompréhensible pour mon cerveau.»

Réflexion du Geepi sur les expériences étranges de Mme A :

A ce stade et grâce à nos trois premières enquêtes sur ces brûlures, notre théorie permet de faire ressortir 3 critères cumulatifs aux brûlures géométriques cutanées :

Un facteur externe : la présence d’une ligne énergétique tellurique à moins de 8 km des victimes.
Un facteur interne : lié à l’anatomie occulte du témoin et à l’ouverture de sa Conscience aux phénomènes subtils de notre réalité étendue.
Un facteur exogène déclencheur : sinon nos victimes se verraient couvertes de brûlures géométriques cutanées très régulièrement. Je parle donc d’un facteur exogène semblant lié à une volonté intelligente ou à un cycle cosmo-tellurique particulier. Le maillage tellurique semble être utilisé comme un système « TSF », envoyant des informations sur la surface du globe, pour des raisons inconnues mais dont les effets sur la population mondiale sont réels. Peut-être un système pour dérouiller nos Consciences qui sait ?
Il est intéressant de noter que dans nos trois enquêtes, ces trois femmes ont toutes reçues ces traces au mois d’octobre : le 13 octobre 2015 pour Mme X, le 16 octobre 2016 pour Mme Z et le 26 octobre 2012 pour Mme A. Avec une nouvelle brûlure apparue le 24 septembre 2016 pour Mme X.

Lors de notre entretien téléphonique Mme A et moi-même avons remarqués que plus les victimes étaient proche de la ley et plus le dessin était complet. C’est effectivement le cas sur nos trois enquêtes !

Il ne reste plus maintenant qu’à attendre de nouveaux cas pour continuer à avancer pas à pas sur cette étrange sentier.

Bragi, pour le Geepi.

PS : Merci à Mme A pour la confiance accordée au Geepi.


Vous avez aimé cette article, vous aimerez aussi :

http://www.geepi.fr/enquete-geobiologique-n-2-etranges-traces-circulaires-cutanees-en-picardie-un-debut-dexplication-janvier-2016/

http://www.geepi.fr/enquete-geobiologique-n3-brulure-geometrique-cutanee-en-ile-de-france-ovnis-et-crops-circles-octobre-2016/

http://www.geepi.fr/enquete-ufologique-n4-lincroyable-temoin-de-cires-les-mello-oise-daout-1999-a-juillet-2014/

http://www.geepi.fr/ovnis-a-royaucourt-oise-60/

http://www.geepi.fr/phenomene-ovni-dans-la-somme-80-pourquoi-une-telle-densite-de-temoignages/





Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Complètez l'opération en chiffre dans la case ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.