Émissions de formes « négatives » : comment décharger un objet néfaste ou un lieu de façon simple ?

Modifier la taille de police : A A A

samedi, 11 juillet 2015 | Par | Catégorie: Liste des derniers articles, Paranormal
La matière, les objets possèdent-ils un état vibratoire influençant nos vies ? Ici le résultat d'une photographie utilisant "l'effet Kirlian".

Les objets possèdent-ils un état vibratoire influençant nos vies ? Ici le résultat d’une photographie utilisant « l’effet Kirlian ».

Plus le radiesthésiste avance avec l’échelle de Bovis et plus il prend conscience des interactions de « faibles énergies » liant les objets entre eux et liant la matière aux êtres vivants.

A cette échelle tout n’est qu’échange et « vases communicants ». Certains gestes de la vie de tous les jours peuvent avoir des répercussions subtiles sur la matière et par ricochet, sur le bien-être et la santé de leurs auteurs :

  • Habiter une nouvelle maison
  • Déplacer des meubles
  • Acheter un bibelot ancien sans en connaitre l’historique (C.f le problème des masques africains)…
  • Pratiquer la voyance, la cartomancie, la radiesthésie chez soi
  • Pratiquer le spiritisme « sauvage » : Ghostbox, Oui-ja, TCI, donc contacter les défunts par tous moyens.

Je donne bien sur des exemples terrains… rencontrés par notre association Geepi, tout au long de nos enquêtes.

Qu’il s’agisse de charges spontanées, liées à un enregistrement passif d’ambiance par la matière, d’une charge involontaire d’un objet personnel par son propriétaire ou une charge volontaire réalisée par un pratiquant des sciences occultes, les personnes exposées peuvent subir, de manière insidieuses, les effets d’un véritable « choc en retour » :

  • Insomnies, cauchemars
  • Fatigue continue (vampirisme énergétique)
  • Sensations de présences (cas des pratiquants de sciences occultes ou des médiums naturels)
  • Une espèce de « malchance » qui semble s’acharner
  • Maladies (voir les causes néfastes étudiées par la géobiologie : sources souterraines, radon…)
Bien sûr, avant de tout rejeter sur « l’invisible » une analyse de nos modes de vies et de nos excès est à faire (manque de sommeil, mauvaise alimentation, addictions diverses..). C’est seulement une fois nos habitudes passées au tamis, que l’on peut envisager une petite enquête « énergétique » sur notre lieu d’habitation.

Bijoux et autres objets personnels

Certains parleront des cristaux de magnétites, d’autres de l’aura ou du corps astral mais il est un fait certains pour l’occultiste ou le spiritualiste : L’Homme est un être rayonnant, centre actif d’une foule de vibrations subtiles dont la « couleur » est liée à son état d’esprit et son état de santé.

chevalierePour l’anecdote, j’avais trouvé une très jolie chevalière en bronze, vieille d’au moins 300 ans, sur un ancien chemin médiéval. En la testant au pendule, je trouvais une charge neutre de 8000 UB : plutôt normal quand on sait qu’un retour « à la terre » permet une bonne décharge des objets. Le fait intéressant résidait dans la mesure réalisée après l’avoir passé à mon doigt durant 24 heures : je trouvais une mesure de 9500 uB soit mon propre champ vital !

Maintenant, imaginons l’état du même objet porté par une personne ayant vécue de graves troubles de santé ou des situations de souffrances majeures…(mesures pouvant descendre entre 0 et 5000uB). Un tel objet ne devrait pas être réutilisé par un nouveau « porteur » sans une petite étape de décharge énergétique.

.

Solutions de décharge des objets

Pour se faire, pas besoins de connaissances pointues en radiesthésie ou de dépenser son argent dans des objets de radionique à l’origine douteuse. Des petites astuces existent et sont connues depuis fort longtemps.

Neutralisation par le sel : versez dans une coupelle, ou mieux dans une coquille St Jacques, une bonne cuillère à soupe de sel de Guérande et placez l’objet dedans. Ce sel va tout simplement évacuer les miasmes énergétiques et ramener à la neutralité la matière traitée.

Lorsque j’ai réalisé ce test, j’ai tout d’abord vu que le sel (initialement à 8000 uB) s’activait et montait entre 12 000 et 13 500 uB. C’est comme si l’objet à décharger «excitait » les cristaux du sel et activait un état vibratoire « de nettoyage ».

Dans le cas d’objets très négativement chargés, l’utilisation d’un sel spécial est conseillée. Il s’agit du « sel rose d’Himalaya ». Il est particulièrement adapté pour les objets ayant été en rapport avec l’occulte (sorcellerie, vaudou).

coquille saint jacquesUn mot sur la coquille St Jacques : de par sa forme particulière, la coquille St Jacques rayonne de fait à 12 000 uB. Le positionnement du sel dans ce contenant va tout simplement améliorer la tenue dans le temps de l’effet neutralisant du sel… Car un sel finit toujours par saturer et peut réémettre les nocivités. Pour information, un sel saturé devient très humide et prend une couleur « noire ».

Vous pouvez aussi mélanger votre sel à de l’eau puis y plonger les objets à décharger. Cette dernière remarque devrait vous faire réfléchir sur l’intérêt des bains de mer…

Neutralisation par l’armoise : quelques grammes d’armoise dans 1 litre d’eau infusé et puis filtré

Bibelots et objets ethniques

Descriptif de l'utilisation d'un masque africain... Voulez-vous toujours en accrocher un dans votre salon ?

Descriptif de l’utilisation d’un masque africain… Voulez-vous toujours en acheter un pour l’accrocher dans votre salon ?

Qu’il y a-t-il de plus sympathique qu’une jolie statuette ou un masque africain pour donner une touche d’exotisme à son logement ? Mais se pose-t-on la question sur l’origine de l’objet, sur son histoire ? Un tel artefact a-t-il était produit à la chaine pour des touristes occidentaux ou détourné de sa fonction première dans un but bassement mercantile ? S’il a été détourné, quel était sa fonction d’origine et quelle « ambiance » porte-t-il ?

Quand vous intégrez un nouvel objet chez vous, vous vous chargez de lui trouver une place : mais plongé dans une nouvelle ambiance énergétique, de son côté, il doit lui aussi faire sa place dans un bouillon de vibrations déjà en place. La plus part du temps, tout se passe très bien. Mais il arrive que certains objets rentrent en conflits entre eux, amplifient un phénomène géophysique ou influence son nouveau propriétaire (insomnie, cauchemar, lien obsessionnel…) :

Voici un exemple que nous avons reçu dernièrement, d’une personne qui avait lu notre article sur le masque africain :

Le masque mortuaire de notre "demandeuse".

Le masque mortuaire de notre « demandeuse ».

« Bonjour, Je vous contacte car je recherche de l’aide à propos de masques et objets africains anciens qui accompagnent notre famille depuis qu’ils ont été ramenés par mon père dans les années 70 (il a vécu 9 ans en Afrique, Cote d’Ivoire région d’Abidjan principalement). C’est en tombant sur un cas similaire au nôtre sur votre site que je me suis dit que vous pourriez sûrement nous aider. Mon père est décédé en 1988, soit environ 10 ans après son retour d’Afrique, donc nous ne pouvons pas en savoir plus sur les circonstances de l’achat de ces masques et objets rituels africains. Ils ont toujours été présents chez nous, car même si ce n’était pas le style de déco de ma mère, elle les a toujours emmenés dans chaque déménagement car elle y était attachée, héritage de mon père oblige. Je les ai toujours vus comme des objets intrigants, pas sympathiques, pas maléfiques, mais un peu angoissants quand même. En 2008, elle sépare la collection entre deux logements : une partie reste dans sa chambre dans sa maison, et l’autre « s’exile » dans un appartement secondaire inhabité la plupart du temps. Je dors dans cet appartement duplex quelque fois, et je ressens comme une « colonne » d’énergie très dérangeant venant du rez-de-chaussée. J’étais persuadée que ça venait de la table, mais j’ai compris rapidement qu’il s’agissait probablement du masque trônant au-dessus de la table, ou d’autres petits objets rituels dans des placards autour. Ce phénomène, très différent du fait de ressentir une « présence » m’a aussi fait passer des sales nuits (cauchemars…) dans cet appartement. J’ai trouvé étrange que ces masques se réveillent ainsi alors qu’ils ne nous avaient jamais dérangés. Lorsque l’appartement fut vendu, ma mère a déplacé les masques et objets dans la cave de la maison, pour une durée de 2 ans. Mon beau père, resté dans la maison, les a sortis récemment pour les amener dans la nouvelle maison de ma mère et a ressenti une énergie dérangeante se dégager du carton. C’est comme si ces masques n’étaient pas contents de ne plus être en notre présence (ou en présence de quelqu’un, tout court)…!! Voilà les masques et objets revenus à la maison, tous au même endroit, trônant, en exposition. Ma mère a voulu les déplacer et a failli tomber dans les escaliers. Cela fait quelques mois qu’elle les accuse des malheurs, petits et grands, qui se sont succédés sur notre famille. D’abord mon père, à qui elle pense que ces masques n’ont pas porté chance, puis nous, notamment depuis qu’ils ont été annexés et n’ont pas apprécié. Elle ressent un besoin obsédant de s’en débarrasser, et ne cesse d’en parler. Cela lui apparait comme évident. Seulement voilà, moi je suis attachée à ces objets, ils représentent mon enfance, mon père, ils nous ont toujours accompagnés, ils ont une certaine beauté et peut-être une certaine valeur car je pense que ce ne sont pas des masques touristiques (ils ont été rafistolés par endroits, et ce n’est ni nous ni mon père qui les avons réparés, ils ont été réparés en Afrique donc je suppose qu’ils ont déjà « servi »). Cependant, je n’en veux pas chez moi car j’en ai peur. Je pense que si elle les vend, l’énergie que ces objets contiennent restera accrochée à nous, même s’ils ne sont plus là. Ou alors, peut-être que nous nous faisons des films et que ces masques n’ont absolument rien d’extraordinaire, et qu’ils prennent l’importance qu’on veut bien leur donner depuis quelques mois ? Les faire « exorciser » pour les rendre neutres, est-ce un compromis envisageable et sûr ? Nous sommes dans l’impasse, car en attendant de prendre une décision (une bonne ou une mauvaise) les masques continuent leur influence néfaste. Je vous joins la photo du masque qui semble poser le plus problème, j’aimerais vous joindre les photos des autres masques et objets mais je n’y arrive pas ? J’ai réussi à identifier de quel masque il s’agissait, et j’ai trouvé un lien qui explique à quoi servait ce type de masque en Côte d’ivoire. Merci d’avance pour l’aide que vous voudrez bien m’apporter. Bien à vous »

Suite à ce message, nous avons là encore réalisé une petite étude radiesthésique et avons proposé à notre « demandeuse » les solutions suivantes :

Statuette

La statuette africaine qui de par ce qu’elle représente, fait girer le pendule « shin à l’envers ».

« Bonjour, Voici donc les résultats de l’analyse radiesthésique et nos conseils concernant vos objets africains. Tous les objets que vous nous avez envoyé en photo sont chargés légèrement, à l’exception d’un qui est au-dessus des autres… En fait ce n’est pas tant chaque objet mais plutôt le lien subtil entre tous qui pose souci. Leurs origines communes et leurs charges symboliques ont créées une « ambiance » ou un « magma » d’ondes abstraites. Le déplacement d’un ou de plusieurs de ces objets d’une maison à une autre peut créer des perturbations subtiles (comme retirer une baguette dans un jeu de mikado), entrainant des ressentis désagréables ou des petits accidents du quotidien : chutes, malchance à répétition… Pour l’anecdote, je suis à 14 000 uB et 70% de densité énergétique donc pas négligeable en densité sans être trop chargé en uB…il y a un léger lien avec le spirituel. Un objet cependant est au-dessus du lot, nous nous sommes même demandé s’il n’avait pas été à l’origine de la charge globale de l’ensemble par « écho » : il s’agit de la statuette dont la tête humaine est aux pieds du corps et remplacée par une espèce de « pneu » avec un singe à son sommet. Lui est à 16 000 uB et 70% de densité, mais ce qui nous dérange c’est qu’il rayonne à 4000 uB ce qui est dévitalisant et rend sa proximité « abiotique ». Pour celui-là nous recommandons la plus grande prudence… Nous ne le ressentons pas « habité » mais sa symbolique est contraire aux « lois du vivant ». De par sa symbolique: un homme dont la tête est chevauchée par un animal, on a une inversion des « lois du vivant » ça c’est pas bon du tout. C’est ce que M. De la Foye et M. Bardet expliquaient en parlant du « shin retourné »… On pourrait parler aussi du pentacle tête à l’envers (tête de bouc).

Nos conseils :

Acheter 4 ou 5 kilos de sel de Guérande : placer tous les objets à traiter (en même temps) dans un même grand bac (dans le coffre africain par exemple ?) et verser le sel. Le sel va décharger l’ensemble des objets (si le sel a noirci, recommencer l’opération !). Les laisser durant une semaine. Ensuite, enrouler chaque objet dans 2 couches de papier d’aluminium : une première couche face brillante à l’intérieur et une seconde couche face brillante à l’extérieur. L’aluminium a le même rôle que la soie (mais plus économique !), il va empêcher de faire sortir ou de faire rentrer les influences et chaque objet sera donc coupé de son environnement. Stocker ces objets dans un lieu sec, dans un coffre dont les parois et le fond seront garnis de feuilles d’aluminium face brillante à l’intérieure.

J’attire votre attention sur la fameuse statuette de tête de singe…si vous deviez vous séparer d’un de ces objets, c’est bien celui-là. A ce moment pourquoi pas remplacer l’aluminium par de la soie + rafia pour attacher et enterrer l’objet dans un endroit reculé ?»

Les meubles anciens

chaisesConcernant les meubles anciens, une hypothèse se dessine au fur et à mesure de mes expériences radiesthésiques… Le bois (comme la pierre) agirait comme un lent enregistreur d’ambiance. Placer un meuble en bois « noble » (lourd et dense) dans un logement reviendrait à capter et enregistrer le vécu émotionnel de l’habitation, surtout si on entretient ce dernier avec de la cire d’abeille. Cette dernière va faire office de catalyseur en augmentant la capacité de charge immédiate (comme de la RAM en informatique ou mémoire vive). Quelques années après, un simple déplacement de ce meuble dans un autre coin de la pièce, à l’aplomb d’un courant tellurique, ou d’une source souterraine, peut permettre de faire passer le meuble d’un mode « réception » à un mode « émission », d’où la création de phénomènes résiduels : ressentis oppressants, cauchemars et même images visibles à l’œil.

Dans ces cas, le sel ne peut être utilisé efficacement, du fait de la forme et de la taille des objets. Mais une autre solution simple peut aussi faire l’affaire… elle est souvent utilisée pour neutraliser tout un lieu : Il s’agit de la sauge blanche

La mémoire des murs

mur_visageLes meubles et les murs représentent les fondements de l’habitat. Le bois et la pierre sont alors les témoins silencieux des joies et des peines de leurs propriétaires.

Dans une de nos enquêtes d’ hantise, j’ai eu l’occasion de réaliser des mesures radiesthésiques sur les murs d’une petite maison en pierre de taille, bâtie sur un sol contenant de nombreuses caves anciennes (village de St Maximin dans l’Oise). J’eus la surprise de constater que la maison était littéralement « disponible » pour les manifestations inexpliqués, l’ensemble des matériaux vibraient très spécifiquement à 12 000 uB et 45% de densité énergétique soit la fréquence des échanges cosmo-telluriques et ne revenaient jamais à la neutralité. Nous avions face à nous une véritable maison « diapason », intégrant tous les critères typiques :

  • Des cavités souterraines d’où émergeait un fort tellurisme
  • Des murs en pierre de taille relayant ce tellurisme
  • Des habitants « sensitifs »
  • Des « entités » attirées par les 3 critères ci-dessus

Dans cet endroit, on pouvait retrouver toute la panoplie des hantises : sentiment d’oppression, cauchemars, apparitions fantomatiques, déplacements d’objets…

En faisant abstraction du phénomène « intelligent » qui était présent dans ces lieux (je laisse cette partie à nos médiums… Dominique et Mélina), la maison était littéralement une batterie à phénomènes, mettant à disposition de ces derniers une ambiance vibratoire « spiritualisée » (voir les propos des Esprits de l’Ifres).

Dans de tels cas, comment réduire la disponibilité offerte par le logement aux « phénomènes »

Plusieurs actions sont possibles (je parle uniquement de la partie décharge de la matière) :

  • Enfumer l’ensemble de l’habitation avec de la sauge blanche. Cette plante originaire d’Amérique du Nord est un encens traditionnel et une plante sacrée pour de nombreuses nations amérindiennes. La sauge blanche est utilisée en fumigation durant les cérémonies religieuses et les rituels de purification. Elle agit comme le sel mais de manière plus complète en se mêlant à l’air ambiant. Il faut bien aérer la pièce après être passé dans toutes les pièces.
  • Placer des coupelles ou Coquilles St Jacques contenant du sel de Guérande, aux quatre coins des pièces et/ou répandre du sel sur le sol (bien insister sur les marches d’escaliers !).

Pour les habitants de la maison :

  • Réaliser des bains dans lesquels on aura jeté une poignée de « Sel rose d’ Himalaya » (ne pas utiliser de savons et shampoings dans de tels bains).
  • Prendre avec sa boisson du matin 1 grain de sel de Guérande.

Le point de vue de Dominique, médium du Geepi

Au niveau de ces artefacts africains, il y a bien interaction négative avec les habitants du lieu. Je profite de cette affaire pour mettre en garde les personnes attirées par ces objets… Il faut savoir que les africains eux même ne possèdent aucun de ces bibelots dans leurs lieux de vie.

Ces objets restent un danger pour la vie au quotidien car liés à des cérémonies funéraires, des religions chamaniques anciennes. Ils peuvent ne rien provoquer durant des années et puis du jour au lendemain, engendrer des ruptures énergétiques (déménagement, déplacement d’une pièce à une autre…)

Nous ne pouvons pas toujours dire pourquoi cela se produit et à quel moment ça arrivera mais mon expérience en la matière m’a démontrée que les propriétaires de telles objets se plaignent du jour au lendemain d’un brusque changement dans leur vie (accident domestiques, malchance, maladie…le tout associé en peu de temps).

Malgré l’attachement sentimental que l’on peut porter à ces « choses », pour moi le mieux est de s’en débarrasser une fois la purification réalisée : car malheureusement, malgré nos conseils « la chaine positive » ne pourra perdurer par le simple fait de leurs présences physiques dans les lieux.

Donc, pour nettoyer un logement ou un objet fortement chargé, je conseille l’association des encens suivants :

encens-nocif-copie

– L’encens Saint Benoit (reconnu pour les situations de désenvoûtement)

– L’encens de Gomme Arabique (jouant un rôle d’amplificateur).

– L’encens d’Angélique (en cas de présence d’entités négatives).

– L’encens d’Aden pour la purification des corps et des lieux

Et ce durant une bonne semaine.

Une seconde semaine peut être utile, on réalise donc la purification avec de la sauge blanche. Cette dernière va « repositiver »  les lieux.

Les conseils ci-dessus sont donnés pour ce cas spécifique, il faut savoir que chaque cas est différent et les encens (ou leurs associations) ne seront pas forcément les mêmes.

Plus globalement, je pense parler d’une même voix que les autres membres du Geepi en disant que nous mettons en garde contre les nuisances pouvant être engendrées par l’utilisation naïve de l’occultisme (« magie », oui-ja , spiritisme, ect …). Sachez qu’à un moment ou un autre, il y a toujours danger d’un « retour à l’envoyeur » ou « choc en retour » vers l’émetteur. On ne joue pas impunément avec l’invisible !

 

Bragi, pour le Geepi.

PS(1): A ce jour, d’autres moyens sont à l’étude par notre association, notamment par l’utilisation de la radionique et de l’émetteur « Cercles réciproques ». Notre travail avec l’Ifres nous permettra d’avancer sur cette voie, via leurs expériences de TCI. En attendant d’éventuels résultats, nous ne pouvons pas faire l’impasse sur le très bon livre de Jacques La Maya : La médecine de l’Habitat.

PS(2): A lire aussi : le cas concret d’un masque africain / Notre atelier de travail avec l’Ifres / L’échelles de Bovis


Vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :

Atelier de TCI avec l’IFRES : l’eau est-elle un Médium ?

Les leçons de l’abeille domestique

Commandez votre tablette « Cercles réciproques » au Geepi





Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

24 commentaires to “Émissions de formes « négatives » : comment décharger un objet néfaste ou un lieu de façon simple ?”

  1. merci pour ces enseignements

  2. Julie dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour cet article exaustif. Je cherchais à décharger statuettes et masques africains m’ayant été offerts dans la brousse africaine (pas de la pacotille pour touristes). J’ai entrepris de rendre mon univers plus conforme au Feng Shui, et les masques et objets de culte africains sont carrément proscrits. J’ignorais pour quelle raison exactement. À présent, je suis fixée.

    Je souhaitais également savoir si je pouvais trouver une manière de les exposer dans ma déco sans nuire au bon Chi (la bonne circulation de l’énergie positive) des lieux. Alors voilà que je découvre votre site au fil de mes recherches. D’après votre article,l n’existe aucun détour pour intégrer ces objets à ma déco sans effets néfastes. Je vais donc faire mon deuil de ces souvenirs de voyage récoltés au fil de rencontres et m’en débarrasser. Je vais sûrement tenter de les vendre, peut-être sur eBay, car certains ont une valeur marchande énorme.

    Ma question :
    Puis-je les vendre sans entreprendre de les décharger de leur énergie? J’en ai une grande quantité. Rien ne va pour le mieux dans ma vie en ce moment, surtout au niveau santé (énergie) et finances, alors la perspective de les décharger tous de leur énergie négative, avec des sels coûteux (ces sels coûtent très cher en Amérique), me semble une tâche énorme à réaliser.

    Je vous remercie à l’avance de vos judicieux conseils.

    • Julie dit :

      J’aimerais simplement ajouter que certains objets ont servi pour des rituels. Certaines statuettes et masques l’ont été pour des cérémonies de mariage, d’autres étaient sculptés pour la fécondité. Ce ne sont pas tous des objets terrifiants.

      Pour quelques-uns, je les ai achetés dans de petits bazars poussiéreux où il y avait nombre d’objets, squelettes, antiquités, etc.

      J’ai aussi quelques tambours africains également, dont un fait spécialement pour moi et un autre ayant servi de tambour dans une église évangéliste congolaise pendant quelques temps.

      Je ne ressens rien de particulier par rapport à tous ces objets. Je les trouve simplement jolis et je vois en eux des œuvres d’art.

      Sont-ils tous à mettre dans la même catégorie « néfaste »?

      • Jean-Christophe dit :

        Bonjour Julie,

        Effectivement, tous les objets « ethniques » et/ou « cérémoniels » ne sont pas ranger dans les objets néfastes. Le but de cet article était d’éviter aux propriétaires ou futurs acquéreurs de faire n’importe quoi : en les exposant dans la chambre à coucher par exemple… Le meilleur moyen pour vous de pouvoir faire la distinction entre des objets « neutres/bénéfiques » ou « néfastes » est l’outil radiesthésique car il permet de mesurer ce que l’inconscient détecte.

        Jean-Christophe, pour le Geepi

        • Julie dit :

          Bonsoir Jean-Christophe,

          Merci infiniment de votre réponse aussi rapide. Je vais donc tenter de développer chez moi l’art de la radiesthésie. Je sais pour le moment où me procurer un pendule. Je verrai si je réussis à obtenir des résultats. Je suis ravie d’avoir une solution moins radicale que de tout jeter, alors je vais tenter sérieusement l’expérience jusqu’à ce que j’obtienne des résultats concluants dans un sens ou dans l’autre.

          Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lever le voile de brouillard qui couvrait toute cette question pour moi.

          Au plaisir de vous lire à nouveau au fil de vos articles,
          Julie

  3. Delphine dit :

    Bonsoir
    Mon père m’a tout récemment donné des bijoux qui appartenait à ma mère qui est décédé il y a 11ans
    Le problème c’est que ma mère était dépressive et qu’elle a mis fin à ses jours il y a une bague qu’elle portait ce jour là. Au delà de l’émotion de les revoir je ne les sens pas mais pas du tout je les ai poser dans du sel plusieurs jours sans résultat. Puis je les ai laissé avec une obsidienne œil céleste ce qui a amélioré les choses. Je leur fait prendre un bain de mer mais j’ai la bizarre impression qu’il se recharge en négatif est ce possible.
    Que puis je faire pour les garder chez moi sans pour autant les porter mais sans qu’il n’est aucune influence sur moi. Car pour l’instant ils modifient mon comportement.
    Si vous avez des idées des suggestions qui pourrait m’aider …
    En tout cas merci
    Bien à vous
    Delph

    • Jean-Christophe dit :

      Bonjour Delphine,

      Vous pouvez les placer dans du papier aluminium (face brillante à l’intérieur) ou dans un foulard de soie.

      La décharge peut aussi se faire « radioniquement » avec un cercle réciproque De la Foye réglé sur 320°.

      Si nécessaire je veux bien les mesurer sur photo 🙂

  4. […] Émissions de formes « négatives » : comment décharger un objet néfaste ou un lieu de façon si… […]

  5. Virginie dit :

    Bonjour, Merci beaucoup pour cet article. J’ai pour ma part un masque africain qui m’a été donné par un de mes ex togolais. Il me l’a remis comme cadeau de son voyage au Togo fin 2006. Je n’ai plus de contact avec cet ex et ne peut vous dire si ce masque a subi des rituels ou autres. De toute manière si c’est le cas, je ne pense pas qu’il me le dirait non plus. Ce masque est accroché au mur dans notre entrée chez mes parents. Je voudrais savoir si vous seriez dans la mesure de me dire s’il est chargé négativement ou pas? Merci d’avance.

  6. patrice dit :

    je possède un masque que l on m’a offert lors de mon dernier voyage au sénégal en casamance en décembre 2014.Je n’avais pas fait le lien entre divers faits qui se sont produit depuis, mais depuis que je suis tombé par hasard sur votre site, je me pose des questions. En effet dés notre retour une successions de problèmes pour nous et nos proches se sont produit dont je vous passe les détails (accidents, problèmes de travail de santé ….)
    Mais le plus étrange c’est produit Noël dernier. Ma petite fille de 16 mois, un matin s’est mise à pleurer,a trembler d’un seul coup !

    Nous avons crus tout d’abord qu’elle était malade mais au bout d’un moment ma fille (sa mère) a repéré le masque dans le salon, elle la caché dans un placard et l’angoisse, la panique de la petite s’est immédiatement calmée !

    Mais tout le restant du séjour, à chaque fois qu ‘elle est retournée prés de l ‘endroit où était le masque, elle tendait sa petite main et nous regardait pour qu’on lui assure bien qu’il n’était plus la !

    Pensez vous que cet objet soit d’une mauvaise influence et si oui que faire ?

    • Jean-Christophe dit :

      Bonjour Patrice,

      Ce genre d’objet étranger, sans être systématiquement mauvais, peut cependant entrer en interaction avec l’équilibre subtil d’un lieu d’habitation. Les enfants de moins de 7 ans sont beaucoup plus sensibles aux énergies de l’éther, se sont de bons indicateurs à ce niveau.

      N’ayant pas mesuré votre masque , je ne peux pas confirmer ce ressenti mais pour le bien être de votre petite fille, je ne peux que vous conseiller de vous en séparer de manière « propre » comme indiqué dans les articles du site : papier d’aluminium ou soie et enterrement en profondeur dans un sol de forêt.

      Merci de votre confiance.
      Jean-Christophe, pour le Geepi.

  7. Jacques dit :

    Bonjour,

    Je possède des statuettes en brass et laiton (tortue, cheval…). Ils proviennent de Chine. Puis-je les placés dans le sel pour quelques jours ?

    Le sel va-t-il endommager ou noircir les le brass ou le laiton ?

    Merci, Jacques

    • Jean-Christophe dit :

      N’étant pas spécialiste en chimie, je ne peux assurer que vos statuettes seront attaquées par le sel. Vous pouvez partir sur un encens de sauge blanche.

  8. Bonjour, je viens de parcourir vos articles trés interressants. Pour ma part on viens de m’offrir deux photos artistiques de paysages. C’est un membre de ma famille qui m’en a fait cadeaux mais cette personne est un sorcier noir (magicien noir) j’ai donc fais bruler de l’encens benjoin pour purifier et mis une bougie blanche à brûler . J’ai fais appel à st michel et à l’energie de la flamme violette pour nettoyer . Est ce suffisant? Merci de vos conseils.

  9. sylvie dit :

    bonjour,
    la grand-mère de mon mari est décédée en février, elle avait chez elle une tête noire qui venait de rodésie à l’époque, elle a toujours eu, Après son décès nous avons voulu avoir un petit quelque chose d’elle, nous l’avons installé sur notre meuble dans la salle à manger, et depuis je ne me sens pas bien, comme un poids, une présence, une mauvaise ambiance, je pensais à un moment être « folle » de me mettre ça en tête, il nous est aussi arrivé d’autres pépins ces dernières semaines, et même des soucis de santé, depuis nous l’avons déplacée au garage.
    suite à vos précédentes réponses, je vais vite aller chercher du sel, et de l’aluminium.
    bien cordialement
    sylvie

  10. Tiph dit :

    Bonjour mon beau pere a trois masques africain dont deux son de ceremonie. L un un masque de femme et l autre de guerrier. Ils trone en haut d mur en bois derrière se trouve un escalier. A chaque fois que je les vois il m angoise. Je sent une presence derangante. Mon fils bebe ( 18 mois ) a vu un homme noir dans sa chambre. Il a jamais eu un grand appetie bebe régurgitais énormément, avait des angoisses faisait de eczéma. mais se calmais de qu ont allait ailleurs. Et petite sœur fait des angoisses nocturnes depuis qu elle bébé. Entre eux sont tres agressif, en colère presque permanent. Moi meme mon comportement a changer. Je suis de nature douce patiente et gentille surtout avec mes enfants. Mais dans la maison je devient dur un peu mechante voir tiranique je me reconnais plus pourtant quant je vais chez ma mère ou passe des vacance ailleur je suis moi-même. Moins en colère. Je souhaite partir a tout pris mais je peu pas financièrement. Que faire ? A chaque fois que je passe a côté ou descent les escalier j ai l impression qu on va me pousser. J ai des insomnie, des soucies de santé. J ai fait une embolie il y a longtemps. Merci

    • Bragi Bellovaque dit :

      Je pense que notre article est plutôt clair sur le sujet 🙂
      Soit vous vous séparez des objets en question, soit vous les stockez hors des pièces à vivre en utilisant les méthodes données dans l’article. Bien à vous. Bragi

  11. Véronique dit :

    Mon fils a six masques africains de petites tailles sur son mur dans sa chambre.Il les a hérité de son grand-père qui a séjourné 10 ans dans le Congo belge à l’époque dans la région des grands lac. Je pense que ces masques sont nocifs.
    Pouvez-vous me donner votre adresse e-mail pour que je puisse envoyer les clichés et avoir votre avis? Un tout grand merci. Véronique

Laisser un commentaire

Complètez l'opération en chiffre dans la case ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.